Une monnaie locale : le Déodat

Il y avait la Bogue d’Aubenas-Vals-les-Bains, la Mesure de Romans, l’Occitan de Pézenas, l’Abeille de Villeneuve-sur-Lot… et bien d’autres.

Il y aura désormais le Déodat… en Déodatie ! Son lancement se fera lors du Forum des Alternatives de Saint-Dié-des-Vosges les 24 et 25 septembre 2011.

 

Exemples de billets, faces recto et verso. Les billets définitifs seront protégés contre la falsification.

Pourquoi une monnaie locale ?

C’est une monnaie complémentaire de l’euro. Elle est non spéculative, et ne produit aucun intérêts.

Qui l’a créé ?

Des bénévoles regroupés au sein de l’association REDD (Réseau d’Echange DéoDat), à but non lucratif et d’intérêt général. Son activité est transparente : fonds de garantie, charte, commissaire aux comptes, tout est mis en oeuvre pour garantir son fonctionnement.

A quoi sert-elle ?

Elle permet de dynamiser les circuits courts, et soutient l’économie et la prospérité locale, et développe donc la solidarité.

Elle concerne les particuliers, les artisans, les agriculteurs, les petits commerces, les collectivités locales.

Est-ce légal ?

Oui ! Cette monnaie est utilisée en complément de l’euro sur un territoire défini, la Déodatie dans notre cas. Les billets sont échangeables contres des biens et services au même titre qu’un bon d’achat. Sur le plan comptable, le Déodat se gère comme une devise étrangère.

Comment ça fonctionne ?

Les échanges en Déodat se font chez les membres du réseau. Les particuliers et commerçants se procurent la monnaie contre des euros.

La monnaie est fondante : une fois la date de validité passée, les billets doivent être revalidés par l’apposition d’un timbre distribué par le réseau, de façon à éviter la spéculation, et à favoriser les échanges commerciaux locaux.

Est-ce nouveau ?

Non, bien au contraire ! Le WIR suisse fonctionne depuis 70 ans et concerne 60000 acteurs locaux. Les argentins ont relancé leur économie en 2001 en grande partie grâce au Creditos. Plus de 60 Regiogeld fleurissent actuellement en Allemagne, dont le Chiemgauer en Bavière.

Aux Etats-Unis, le Ithaca Hour cohabite avec le dollars, ainsi que le Calgary Dollar au Canada…

Si vous souhaitez en savoir plus : www.reddeodat.free.fr disponible mi-septembre), ou  03.29.55.33.56

Encore mieux ! A l’occasion du Forum des Alternatives de Saint-Dié, une table ronde prévue le samedi après-midi sur le sujet de l’économie abordera largement le lancement de notre nouvelle monnaie locale.

This entry was posted in Comprendre, Dernières nouvelles and tagged , , . Bookmark the permalink.

One Response to Une monnaie locale : le Déodat

  1. Pingback: Le Déodat : une nouvelle monnaie dans les Vosges | Echange Local

Laisser un commentaire